Haïti-Crise : le Canada appelle à un « dialogue ouvert et inclusif… »

11
L’ambassade du Canada à Port-au-Prince a exprimé sa position face à la crise qui s’installe dans le pays. Aussi, invite-t-elle les acteurs à « un dialogue ouvert et inclusif » pour sortir le pays de l’impasse.

Haïti standard, le 12 juin 2019.- Le Canada, à travers son ambassade à Port-au-Prince, s’est dit « profondément préoccupé par la situation dans le pays, y compris par les actes de violence et les pertes en vies humaines, ainsi que par un contexte politique, économique, social et sécuritaire difficile ».

Dans un communiqué, publié le 12 juin 2019, l’ambassade du Canada rappelle que « depuis juillet dernier, Haïti vit des périodes d’instabilité, des moments de tensions sociales et d’insécurité qui témoignent d’une préoccupation générale envers le rythme d’actions et de réformes pouvant influer positivement sur la qualité de vie des Haïtiens et Haïtiennes ». 

Par ailleurs, l’ambassade susmentionnée a souligné que les Citoyens s’expriment sur divers enjeux de la vie nationale dont « les difficultés économiques, les demandes de transparence et reddition de compte dans l’affaire PetroCaribe et la lutte contre la corruption ».

Aussi, a-t-elle exhorté les dirigeants politiques, du secteur privé et des représentants de la société civile, d’écouter cet appel du peuple et de travailler ensemble vers un dialogue inclusif et constructif, ouvert à tous les points de vue, afin de développer des solutions durables pour les défis auxquels est confrontée la population ».

En saluant le « travail professionnel de la Police nationale d’Haïti (PNH) », le Canada s’est dit « préoccupé par les informations faisant état d’un usage excessif de la force par certains membres des forces de l’ordre lors de récentes manifestations ».

Au terme de ce communiqué, l’ambassade a fait savoir que le « Canada est conscient des impacts que cette insécurité et ce contexte économique difficile ont sur la vie quotidienne des Haïtiens et Haïtiennes ». Car, sa « préoccupation principale demeure le bien-être du peuple haïtien, qui est au centre de notre dialogue avec le gouvernement et au coeur de la coopération canadienne ».

HS

Laisser un commentaire