« Haïti et ses fils sont en danger ! », a prévenu le roi du vodou haïtien Augustin Saint-Clou

10
Face à la crise qui ronge la société haïtienne, le royaume du vodou ne reste pas inactif. Le roi du vodou haïtien, sa majesté Augustin Saint-Clou appelle les hommes politiques du pays à entendre les esprits qui sont pour la paix.

Haïti standard, le 28 juin 2019.- Le roi du vodou haïtien, Augustin Saint-Clou dit reconnaître qu’il y a « un problème politique dans le pays et que le royaume du vodou ne peut pas rester sans appeler les protagonistes à la raison ».

Face à la crise politique qui sévit en Haïti, « le royaume du vodou qui doit constamment faire des efforts pour être au-dessus de la mêlée ne peut pas crier vive ou abas », a fait savoir le roi du vodou haïtien. Cependant, le royaume du vodou appelle toutes les filles et tous les fils du pays à « s’asseoir autour d’une même table », pour trouver des solutions appropriées à cette crise.

« C’est dans l’union et la tête ensemble que les Haïtiens peuvent retrouver la paix dans leurs esprits et dans leur coeur », a suggéré Augustin Saint-Clou qui a rappelé que ce message de paix est endossé par 2805 sociétés et 205 organisations de vodou évoluant tant en Haïti qu’à l’étranger.

Questionné sur le risque d’être considéré comme un proche du Président de la République, Augustin Saint-Clou a précisé que « les esprits sont pour la paix » et que s’il devait choisir un camp, il choisirait celui du « peuple haïtien », le grand perdant du refus des hommes politiques de s’asseoir pour aborder les problèmes auxquels le pays fait face.

Par ailleurs, le roi du vodou haïtien invite le Chef de l’État à intervenir de manière urgente, en vue de soulager la souffrance de la population qui continue de patauger dans la misère. Ce, à un moment où les institutions républicaines fonctionnent dans le pays.

Le roi du vodou haïtien en a profité pour annoncer, sans donner de détails, que des activités seront réalisées tant dans le royaume du vodou à Carrefour (Ouest) que dans plusieurs « Lakou » à travers le pays, dans le but de continuer à rassembler toutes les filles et tous les fils d’Haïti autour d’un objectif commun qui consiste à « promouvoir le bien-être collectif ».

HS

Laisser un commentaire