Accueil Insécurité/Sécurité

Haïti : fin de la « série des 17 missionnaires », libération des 12 derniers otages

Haïti standard, le 16 décembre 2021.-

Le gang dénommé 400 mawozo a libéré les 12 derniers missionnaires américains séquestrés dans leur fief. L’information est confirmée par le porte-parole de la Police nationale d’Haïti (PNH), Garry Desrosiers qui n’était pas en mesure de fournir des détails entourant la libération de ces « religieux ».

Cette libération a été réalisée tôt dans la matinée du 16 décembre soit exactement deux (2) mois après l’enlèvement des 17 missionnaires dont 16 Américains et un Canadien, le 16 octobre dernier. L’information relative à une éventuelle rançon versée par le gang en question n’a pas été confirmée ni infirmée par le porte-parole de la PNH.

Peu de temps avant, le gang « 400 mawozo » avait libéré, à deux (2) reprises, cinq (5) des otages. Une information qui allait être confirmée par l’association protestante « Christian aid ministries ». Le siège de celle-ci se trouve à Millesburg, dans l’État de l’Ohio, aux États-Unis.

Après l’enlèvement de ces missionnaires, le bureau fédéral d’investigation (FBI en Anglais) avait débarqué dans le pays pour tenter d’obtenir la libération de ces « religieux ». Une libération qui a pris deux (2) mois pour être effective.

De nombreux citoyens haïtiens avaient vu dans ce kidnapping, un prétexte pour que les États-Unis aident le pays à mettre un terme à ce phénomène. Malheureusement, c’était un mauvais calcul de penser à cela, car les 17 missionnaires ont recouvré leur liberté et le pays continue d’être rongé par le kidnapping.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Bilan de la Police des Nippes pour le mois d'avril : 64 individus arrêtés dont 32 mandats exécutés