Accueil Politique

Haïti : journée de protestation à Port-au-Prince et ses environs, les activités commerciales paralysées

Haïti standard, le 7 septembre 2022.-

À l’appel de plusieurs organisations politiques et de la société civile, une journée de protestation est en cours à Port-au-Prince et ses environs. Barricades, pneus enflammés et jets de pierres à certains endroits de la commune de Delmas, ont caractérisé cette journée de protestation.

Les protestataires réclament la démission du premier ministre de facto Ariel Henry qui, selon eux, est incapable de résoudre les problèmes de l’insécurité et la cherté de la vie dans le pays. Associés à cela, la pénurie de l’essence qui persiste depuis plusieurs mois sur le territoire national.

Des entreprises commerciales ont fermé leurs portes notamment à Delmas. Les marchands du secteur informel sont peu visibles sur les grands axes routiers. À part les moto-taxis qui font le va-et-vient en grand nombre, les véhicules assurant le transport en commun fonctionne au ralenti, ont constaté les reporteurs de Haïti standard.

À l’instar des habitants de Port-au-Prince et ses environs, ceux d’autres communes du pays dont Jérémie, Cayes et Gonaïves sont également dans les rues pour faire passer leurs revendications qui ne changent pas.

Haïti : journée de protestation à Port-au-Prince et ses environs, les activités commerciales paralysées
Vue partielle de la situation sur la route de Delmas, au niveau de Delmas 47, en fin de matinée du 7 septembre 2022 (photo internet)

Au moins trois (3) blessés par balles ont été recensés à Jérémie, lors du déroulement de la manifestation du 7 septembre, dans le département de la Grande-Anse. Les victimes ont été transportées d’urgence à l’hôpital, afin de recevoir des soins appropriés à leur état.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Le Barreau de Port-au-Prince condamne l'assassinat de Me Jean Luc Dominique