Accueil Politique

Haïti : le « Parti konstwi lavi » favorable à un conseil de représentants des départements et de la diaspora

Haïti standard, le 31 octobre 2022.-

Le président du « Parti konstwi lavi », Dr Harrison Ernest a présenté à la population, le 31 octobre 2022, la proposition de sortie de crise réalisée par la structure politique qu’il dirige. Le médecin préconise un Conseil de représentants des départements géographiques d’Haïti et de la diaspora haïtienne, pour résoudre la crise que connaît le pays.

Chaque département géographique du pays doit choisir un représentant et les différents représentants formeront, avec celui de la diaspora, le congrès national des représentants, a expliqué en substance le Docteur Harrison Ernest qui a, ensuite, précisé que c’est le congrès qui va engager les négociations pour choisir un président provisoire de la République.

Après le choix de ce président provisoire, celui-ci discutera, s’il y a lieu, avec le premier ministre de facto Ariel Henry autour de la nomination d’un nouveau premier ministre. Ce, avant la formation d’un nouveau cabinet ministériel, a proposé le PKL lors d’une conférence de presse réalisée dans la commune de Delmas.

Abordant son rapport avec le « leader » du « G9 en famille et alliés » l’ancien policier devenu chef de gang, l’ancien directeur général de la Radio télévision nationale d’Haïti (RTNH) a fait savoir que Jimmy Chérisier, en plus d’être son ami, était le responsable de sa sécurité quand il dirigeait les médias d’État. Cependant, le Docteur Harrison Ernest a précisé qu’il ne fait pas partie d’aucun groupe armé dans le pays.

Haïti : le "Parti konstwi lavi" favorable à un conseil de représentants des départements et de la diaspora
Au milieu, le président du Parti konstwi lavi (PKL), le Dr Harrison Ernest à la conférence de presse de présentation de la proposition de sortie de crise de son parti (photo de courtoisie)

Au terme de cette conférence de presse, le numéro un du PKL a avoué qu’il a déjà rencontré le premier ministre de facto Ariel Henry dans le cadre de la promotion de cette proposition de sortie de crise. Aussi, contrairement à ce que disent ses adversaires politiques, Harrison Ernest en a-t-il profité pour préciser qu’il n’a pas été délégué par le « G9 en famille et alliés » auprès dudit premier ministre.

LIRE AUSSI>>  Début de tension constatée à Port-au-Prince

HS/Haïti standard