Accueil Insécurité/Sécurité

Haïti : le président du tiers restant du Sénat dénonce une attaque armée contre sa résidence

Haïti standard, le 4 juillet 2022.-

Le sénateur Joseph Lambert a dénoncé, aujourd’hui 4 juillet, une attaque armée perpétrée, durant la nuit du 3 au 4 juillet 2022, contre sa résidence privée située à Delmas 40B, au niveau de la commune de Delmas.

L’attaque a été réalisée par des individus armés qui circulaient à bord de motocyclettes, a expliqué le président du reste du Sénat, Joseph Lambert. Ce dernier a, en outre, fait savoir que ses agents de sécurité ont riposté à cette attaque.

Des individus armés ont été blessés par balles, après la riposte des agents de sécurité du sénateur qui s’est autoproclamé « animal politique ».

Aussi, faut-il rappeler que trois (3) agents de la sécurité rapprochée du sénateur Joseph Lambert ont été mystérieusement kidnappés, en janvier 2022, par des bandits armés, à Port-au-Prince. Aucune nouvelle n’a été communiquée par le parlementaire sur la libération de ces agents.

D’autant plus, un agent de sécurité dudit sénateur a été arrêté, en septembre 2021, par la Police pour trafic d’armes et de munitions. Cet agent de sécurité aurait été libéré par la justice sans aucune forme de procès, a critiqué une source policière sous couvert de l’anonymat.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  L'ambassade américaine qualifie "Fantôme 509" d' "organisation criminelle" et se tait sur la tuerie des policiers à Village de Dieu