Accueil Politique

Haïti : les États-Unis exigent la formation d’un CEP, en vue d’organiser les prochaines élections

272

Haïti standard, le 16 septembre 2020.-

L’ambassade des États-Unis à Port-au-Prince exigent la formation du Conseil électoral provisoire (CEP), afin d’organiser des élections “libres et justes” dans le pays.

Dans un tweet publié, le 16 septembre 2020, l’ambassade susmentionnée a rappelé qu’ “une démocratie qui fonctionne bien exige que toutes les branches du gouvernement y compris le parlement doivent jouer leurs rôles”.

L’ambassade américaine a, par ailleurs, “encouragé les parties prenantes à accomplir leur travail et former un CEP”.

Selon le tweet de l’ambassade américaine, ce nouveau CEP doit comporter “des membres ayant une réputation d’intégrité, d’honnêteté et de compétence”, en vue de l’organisation des prochaines compétitions électorales en Haïti.

LIRE AUSSI:  Pierre Espérance dénonce le « gaspillage » de l’enquête sur l’assassinat du Bâtonnier par le commissaire du gouvernement

Aussi, l’ambassade a-t-elle prévenu qu’ “il y a des conséquences pour ceux qui font obstacle à l’organisation de ces élections”.

À rappeler que le Premier ministre Joseph Jouthe a déclaré, dans la matinée du 16 septembre 2020, que l’arrêté nommant les membres du nouveau CEP sera publié incessamment.

Haïti : les États-Unis exigent la formation d"un CEP, en vue d'organiser les prochaines élections
L’ambassadrice américaine Michèle Jeanne Sison (photo internet)

Cependant, des observateurs avisés de la politique haïtienne ont prévu un CEP mort-né dans le pays, car les membres dudit CEP ne font pas l’unanimité à l’intérieur des secteurs qu’elles devraient représenter”.

HS/Haïti standard