Accueil Politique

Haïti : Me André Michel désigne des mulâtres dans sa bastonnade à Pétion-Ville

Haïti standard, le 1e mai 2022.-

La nouvelle s’est vite répandue sur les réseaux sociaux durant la matinée du 1e mai 2022 que l’un des porte-paroles du secteur dit démocratique et populaire, Me André Michel a été malmené, dans la soirée du 30 avril 2022, par des individus au Caribe convention center.

Dans l’après-midi du 1e mai, l’homme de loi a donné quelques explications autour de l’incident survenu à l’hôtel susmentionné. « Environ 10 jeunes hommes, des mulâtres m’ont agressé », a twitté Me André Michel.

Ils disent que je me tracasse trop, a poursuivi l’ancien opposant farouche au régime du Parti haïtien tèt kale (PHTK) qu’on surnommait « avoka pèp la ». Ce dernier a, par ailleurs, affirmé que le secteur dit démocratique et populaire ne veut pas que le pays retourne dans la dichotomie mulâtre contre nègre.

« Je n’ai pas de problème de couleur (race) avec le PHTK », a avoué Me André Michel dans ce tweet. Mon problème avec ce parti politique est que ses dirigeants ont passé 10 ans à détruire le pays, ils ont installé des gangs armés dans tout le pays et ont augmenté la misère du peuple », a écrit en substance l’homme de loi.

Haïti : Me André Michel désigne des mulâtres dans sa bastonnade à Pétion-Ville
Me André Michel au cours de la conférence de presse du secteur dit démocratique, le 14 août 2020 (photo Pierre Arnold Junior/Haïti standard)

Le secteur dit démocratique et populaire dont Me André Michel et Marjorie Michel en sont les deux (2) porte-paroles est l’un des signataires de l’accord du premier ministre de facto Ariel Henry. Ce, à côté des partis politiques Fusion des socio-démocrates et MTV Ayiti du Dr. Réginald Boulos, entre autres.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Tremblement de terre du 14 août : le gouvernement décrète 3 journées de deuil national