Home Politique Haïti - rareté de carburant : tension à Port-au-Prince et ses environs

Haïti - rareté de carburant : tension à Port-au-Prince et ses environs

Haïti standard, le 19 août 2022.-

Une vive protestation règne en milieu de journée (19 août) dans les communes de Port-au-Prince et Delmas, entre autres. Des citoyens, pour la plupart des chauffeurs de taxi-moto, ont gagné les rues pour protester contre la rareté de carburant qui sévit dans le pays depuis plusieurs mois.

Munis de bâton, les protestataires ont dressé des barricades de pneus enflammés sur certains axes routiers de la Capitale, afin d'exiger au gouvernement de facto une meilleure gestion des produits pétroliers dans le pays.

À l'avenue John Brown (Alix Roi), la protestation a failli tourner au vinaigre. Les protestataires ont attaqué certains individus à la recherche de carburant dans des récipients (gallons, etc...). Aussi, ont-ils érigé des barricades de pneus enflammés sur la chaussée, afin de paralyser la circulation des automobiles.

À Delmas, précisément à Delmas 32, la situation n'est pas différente de celle de l'avenue John Brown. Des pneus enflammés ont également été entreposés sur la route de Delmas. Cette situation a forcé les automobilistes à emprunter des voies secondaires.

C'est dans un contexte dominé par une rareté de carburant, une inflation galopante qui vient d'atteindre la barre de 30% et une crise politique aigüe que le premier ministre de facto Ariel Henry a laissé le pays, le 18 août 2022, à la tête d'une délégation de haut niveau, selon son bureau de communication, afin de participer à l' "Agri-investment forum", à Trinidad & Tobago.

HS/Haïti standard