Accueil Actualités

Haïti – Santé: Les déchets médicaux, un danger pour l’environnement selon l’observatoire sur la santé et le climat en Haïti

Haïti Standard, le 10 février 2022.-
L’observatoire sur la santé et le climat en Haïti (OSCH) a réalisé, le 30 janvier 2022, une conférence-débat au local de la Société haïtienne d’aide aux aveugles (SHAA), autour du thème « Les déchets hospitaliers, un danger pour l’environnement ». C’était l’occasion pour le coordonnateur général de l’OSCH, le docteur Kenzy Jean-Pierre, de présenter les grandes lignes de la mission de son organisation et les perspectives pour cette année.

Ils étaient environ une trentaine de personnes de différents secteurs dont des droits humains, des droits de la femme, des professionnels de la santé, des défenseurs de l’environnement, des travailleurs de la Presse, entre autres, à participer à cette conférence-débat qui a duré 6 heures. Les intervenants Kenzy Jean-Pierre et Insky Pierre-Louis ont permis aux participants de comprendre les dangers que représente une mauvaise gestion des déchets médicaux dans une société, particulièrement la nôtre. Ce, sur la modération du docteur Bredson Dieufort.

Haïti - Santé: Les déchets médicaux, un danger pour l'environnement selon l'observatoire sur la santé et le climat en Haïti
Less participants à la conférence-débat… Crédit photo: OSCH

Spécialiste en droit international de l’environnement, Insky Pierre-Louis a effectué une historicité de l’ensemble des lois régissant la gestion des déchets sur l’étendue du territoire, et, un panorama des conventions qu’Haïti a ratifiées. Aussi, a-t-il précisé que ces lois n’ont jamais été appliquées à la lettre. Ce manque de régulation, selon lui, a provoqué des conséquences néfastes sur notre environnement.

Le défenseur de l’environnement en a profité pour rappeler aux participants que vivre dans un environnement sain est l’un des droits naturels de l’être humain. De plus, à l’ère où on parle de protéger la planète dans la mesure du possible contre des phénomènes liés au changement climatique, notre pays devrait doubler d’efforts, selon lui.

LIRE AUSSI>>  Accélération du réchauffement climatique, alerte le GIEC
Haïti - Santé: Les déchets médicaux, un danger pour l'environnement selon l'observatoire sur la santé et le climat en Haïti
L’intervenant Insky Pierre-Louis, spécialiste en droit international de l’environnement.
Crédit photo: OSCH

Pour sa part, le coordonnateur général de l’OSCH, Kenzy Jean-Pierre, a fait état des pays de l’amérique latine et de la caraïbe dans leur gestion des déchets collectés, et, de ceux produits particulièrement par les hôpitaux. Selon les données disponibles, Haïti se trouve au bas de la liste avec un pourcentage de 11%.

Le spécialiste en santé et changement climatique qui a présenté les différentes méthodes utilisées par les hôpitaux reconnus par les autorités haïtiennes, a fait savoir qu’il existe très peu d’hôpitaux à employer la meilleure méthode. Celle-ci consiste à incinérer les déchets médicaux dans une machine conçue spécialement pour cet exercice.

Haïti - Santé: Les déchets médicaux, un danger pour l'environnement selon l'observatoire sur la santé et le climat en Haïti
Docteur Kenzy Jean-Pierre, spécialiste en santé et changement climatique et coordonnateur général de l’Observatoire sur la santé et le climat en Haïti (OSCH)
Crédit photo: OSCH

Face à cette situation, le médecin engagé a invité les autorités haïtiennes à prendre leurs responsablités et les membres de la population à dénoncer les hôpitaux faisant mauvaise gestion de leurs déchets. « Les déchets provenant des milieux médicaux lorsqu’ils sont mal gérés, représentent un danger pour l’environnement », a soutenu Kenzy Jean-Pierre. Ce dernier croit qu’il est urgent et impératif de se mettre ensemble pour combattre ce fléau au plus vite.

Enfin, les participants sont repartis motivés et déterminés à lutter pour un environnement sain en Haïti. Conscients des conséquences desastreuses que peut avoir une mauvaise gestion des déchets sur l’environnement, notamment les déchets médicaux, les participants ont chacun formulé des recommandations à l’équipe de l’OSCH. Celle-ci a promis de partager leurs recommandations aux acteurs concernés.

HS/Haïti Standard