Accueil Insécurité/Sécurité

Haïti : tirs nourris et panique au centre-ville de Port-au-Prince

380

Haïti standard, le 3 septembre 2021.-

Une vive tension a régné, aujourd’hui 3 septembre, en milieu de journée à Port-au-Prince et ses environs. Des tirs nourris ont été entendus dans plusieurs quartiers du centre-ville. Des entreprises se sont empressées de fermer leur porte, afin de relâcher leur personnel.

À l’origine de cette vive tension, des rumeurs faisant croire que des individus armés ont attaqué le pénitencier national, le plus grand centre carcéral du pays. Ce, afin de procéder à la libération de certains prisonniers.

Une rumeur démentie par plusieurs sources policières. Cependant, ces dernières ont précisé qu’au moment où des tirs sporadiques ont été entendus au centre-ville, les agents de l’Administration pénitentiaire nationale (APENA) ont ordonné aux détenus de regagner leur cellule.

“C’est ainsi que des agents ont pu apercevoir que des détenus portaient d’autres vêtements que ceux qu’ils ont l’habitude de porter à l’intérieur de la prison”, a confirmé l’une de nos sources qui n’était pas en mesure de fournir plus de détails sur le comportement de ces détenus.

Aussi, faut-il rappeler qu’une évasion s’était produite dans la nuit du 1e au 2 septembre 2021, à la prison civile de Petit-Goâve (Ouest) où quatre (4) détenus ont été tués par la police, trois (3) autres ont été blessés et au moins quatre (4) prisonniers sont actuellement en cavale.

HS/Haïti standard