Huawei s’installe en Russie pour développer sa technologie 5G

32
Huawei a signé, le 5 juin, avec l’un des principaux fournisseurs d’internet et de services de téléphonie mobile de Russie surnommé MTS, un accord visant à développer la technologie 5 G.

Haïti standard, le 7 juin 2019.- La société chinoise de telecommunications Huawei et la société de télécommunications russe MTS ont signé, le mercredi 5 juin, à Moscou (Russie), un accord visant à développer la technologie 5 G sur le sol russe. Cet accord a été signé suite aux pressions exercées sur la société chinoise par l’administration de Donald Trump via le decret du 15 mai. Le lancement des réseaux de cinquième génération est prévu pour 2020 selon les responsables du MTS. 

Les deux (2) entreprises ont présenté la feuille de route qu’elles ont élaborée portant sur l’exercice 2019-2020 qui prévoit la mise en œuvre des technologies 5 G en utilisant les infrastructures de MTS, le développement de son réseau commercial LTE, le lancement des zones de tests et des réseaux pilotes 5 G incluant les infrastructures.

La cérémonie de la signature du contrat a coïncidé avec le premier appel vidéo international utilisant le réseau 5G de Russie, lequel a relié “Saint-Pétersbourg à Helsinki (Finlande)”.

À rappeler que le Président américain Donald Trump a signé le mercredi 15 mai 2019 un décret interdisant aux entreprises américaines d’utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale, ce qui revient à interdire aux groupes américains de faire affaire avec Huawei. 

Ce decret a poussé plusieurs compagnies americaines à prendre leur distance avec Huawei, notanement Google qui a suspendu sa coopération avec le géant des télécoms chinois et a décidé de ne plus lui fournir de logiciels, de matériels informatiques et de services techniques mis à part les services disponibles en “open source”.

Cet accord intervient après la rencontre des présidents russe et chinois, respectivement Vladimir Poutine et Xi Jinping qui se sont mis d’accord sur un partenariat “économique prolifique” pour les deux (2) pays.

HS

Laisser un commentaire