Accueil Justice

Incapable d’expulser des bandits du Parquet de Port-au-Prince, le ministre de la justice veut tacler Jean Ernest Muscadin

Haïti standard, le 19 juin 2022.-

Plus d’une semaine après la prise d’assaut du Palais de justice de Port-au-Prince et également siège du Parquet de la Capitale par des bandits armés, le ministre de la justice, Me Berto Dorcé, qui n’a pas encore réagi officiellement sur cet acte gravissime, veut s’en prendre au commissaire du gouvernement de Miragoâne, Me Jean Ernest Muscadin.

Pour parvenir à ses fins, le ministre de la justice et de la sécurité publique annonce, sur le compte Twitter de son ministère, la « formation d’une commission spéciale chargée de faire le jour sur certains faits et évènements menaçant la paix, la sécurité publique et préjudiciable aux droits et libertés des Citoyens dans le pays et plus particulèrement à Miragoâne, dans le département des Nippes. »

Le Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP) dit attendre les recommandations de cette commission, afin d’en tirer les conclusions nécessaires. « Le rapport circonstancié de cette commission, déjà à pied d’oeuvre, est attendu instamment pour les suites nécessaires », a indiqué le tweet du MJSP.

Des observateurs de la situation socio-politique d’Haïti disent souhaiter que les membres de cette commission rencontrent le commissaire du gouvernement de Miragoâne, Me Jean Ernest Muscadin, au niveau de sa juridiction. Une occasion, selon ces observateurs, pour les membres de la commission d’emprunter la route de Martissant qui est sous contrôle des bandits armés, depuis le 1e juin 2021.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Le cadavre de Me Dorval enfin mis à la disposition de ses proches