Accueil Politique

Insécurité à Port-au-Prince : « one man show » du Premier ministre de facto, Claude Joseph à Martissant

999

Haïti standard, le 6 juin 2021.-

Après environ six (6) jours d’affrontements armés entre les gangs rivaux de « Ti bwa » et « Gran ravin », dans le quartier de Martissant, à Port-au-Prince, le Premier ministre a.i et de facto Claude Joseph et le directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH) Léon Charles, à la tête de plusieurs unités spécialisées de l’institution policière, ont défilé sur la Route nationale numéro 2 (RN2) à hauteur de Martissant avant de se rendre dans la commune de Carrefour.

« J’ai emprunté la route de Martissant à la Marine haïtienne, en passant par la place de Fontamara, pour constater, de visu, que l’institution policière a pu y ramener l’ordre et rouvrir la voie à la circulation, conformément aux directives du Conseil supérieur de de la police nationale (CSPN) », a posté le président du CSPN sur ses comptes twitter et facebook.

LIRE AUSSI:  Rencontre entre le Président Jovenel Moïse et les membres de la mission de l’OEA dépêchée en Haïti

Des cadavres sont encore présents à certains endroits du quartier de Martissant. Des dizaines de déplacés ont fui leur maison pour se réfugier sur la place publique de Fontamara, dans la commune de Carrefour et à Port-au-Prince.

Cependant, le Premier ministre a.i et de facto n’a rien déclaré sur la façon dont il compte remédier à la situation, car les gangs armés semblent être « déchaînés ».

Depuis le 5 juin 2021, des individus armés ont lancé une opération visant à prendre d’assaut des sous-commissariats et antennes de police situés au nord de Port-au-Prince.

Insécurité à Port-au-Prince : "one man show" du Premier ministre de facto, Claude Joseph à Martissant
Le Premier ministre a.i et de facto, Claude Joseph et le directeur général a.i de la PNH, Léon Charles sur la Route nationale numéro 2 (RN2), à hauteur de Martissant (photo compte twitter du Premier ministre de facto)

Plusieurs agents de la PNH auraient été tués au sous commissariat de Portail de Saint-Joseph, le responsable de l’antenne de police de Drouillard, Myradel Adolphe a été tué et plusieurs armes à feu ont été confisqués par les bandits, lors de cette opération.

LIRE AUSSI:  Haïti : 9 postes de police attaqués et 8 policiers tués en 2 jours, selon le RNDDH

HS/Haïti standard