Insécurité dans le Nord’Est : la police tente de relever la tête

244

Haïti standard, le 14 août 2019.- Le responsable du commissariat de Ouanaminthe (Nord’Est), le commissaire divisionnaire Bio Moncher a présenté à la population un plan de sécurité visant à rétablir la confiance auprès des habitants du Nord’Est. Ce, à l’occasion de la fête patronale de la ville de Ouanaminthe.

Au cours d’une conférence de presse donnée, le 13 août, le responsable de police a fait savoir que des dispositions ont été prises par la police du Nord’Est, afin de mettre les bandits hors d’état de nuire.

« Nos dispositions sécuritaires nous ont permis de réaliser de nombreuses interpellations. Ce, au bénéfice des habitants dudit département », a expliqué l’officier de police l’air rassuré.

Selon le commissaire Bio Moncher, les opérations menées par la police dans le cadre de ce plan opérationnelle de sécurité, établi depuis le 1e août 2019, se sont soldées par l’arrestation de 30 individus dont 2 pour détention illégale d’une arme créole et d’un pistolet de calibre 9mm et 6 autres individus appréhendés pour association de malfaiteurs.

Insécurité dans le Nord'Est : la police tente de relever la tête 1
Vue partielle du commissariat de Ouanaminthe (photo archives)

En ce qui a trait aux cambistes tués par des individus armés opérant dans la commune de Ouanaminthe, l’officier de police a précisé que plusieurs suspects ont déjà été arrêtés et déférés par-devant les autorités judiciaires dans le Nord’Est.

Au terme de cette conférence de presse, le commissaire divisionnaire Bio Moncher a donné la garantie que les forces de l’ordre vont mettre tout en oeuvre, en vue d’assurer la sécurité de la population dont les fêtards, à l’occasion de la fête patronale prévue pour le 15 août 2019, à Ouanaminthe.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire