Accueil Politique

Installé de force à la tête de l’Ed’H, le directeur général Michel Présumé démissionne un an après

493

Haïti standard, le 20 août 2021.-

« Les entreprises publiques à caractère commercial obéissent aux lois du marché, pour satisfaire les consommateurs et les porter à s’acquitter de leurs obligatoires envers les fournisseurs de services. Lorsqu’il est impossible d’appliquer ce principe, il faut tirer la conclusion », a écrit l’ex directeur général de l’Électricité d’Haïti (Ed’H), Michel Présumé.

En effet, ce dernier a écrit : « je porte à la connaissance de la clientèle en particulier et au public en général que j’ai démissionné de mon poste de directeur général de l’Ed’H, ce jeudi 19 août 2021 ».

Le directeur général démissionnaire Michel Présumé a été installé à son poste, suite à un bras de fer engagé avec le syndicat de l’Ed’H, en juillet 2020, par le ministre des travaux publics, transports et communication dès lors Joaséus Nader. La cérémonie d’installation s’était déroulée dans les locaux du ministère, à Delmas.

Le syndicat des employés de l’Ed’H, qui s’opposait à la nomination et à l’installation de Michel Présumé à la tête de l’institution, présentait l’ancien directeur général comme un fervent partisan de la privatisation des entreprises publiques. Le syndicat craignait une éventuelle privatisation de l’institution par Michel Présumé.

HS/Haïti standard