Accueil Santé

International : le vice-ministre iranien de la santé testé positif au Coronavirus

616

Haïti standard, le 25 février 2020.- Le vice-ministre iranien de la santé, Iraj Harirchi, qui a dirigé les efforts du pays pour contenir le Coronavirus, a contracté la maladie, a déclaré le ministère de la santé, le ce mardi 25 février. Ledit ministère en a profité pour renouveler ses préoccupations au sujet de la propagation du virus dans le pays.

Dans une interview accordée au média d’État IRNA, un porte-parole du ministère susmentionné a déclaré que M. Harirchi avait connu une faiblesse et des symptômes pseudo-grippaux lundi 24 février avant de tenir un point de presse. Il allait être testé positif au virus plus tard dans la journée. On ne sait pas comment il a contracté le virus, mais les responsables de la santé ont déclaré qu’il avait eu affaire à certains patients soupçonnés d’avoir le coronavirus.

Pendant la séance d’information, on a pu voir M. Harirchi essuyer à plusieurs reprises de la sueur de son front et se déplacer mal à l’aise d’un pied à l’autre. Mardi, il a publié de la maison étant une vidéo relative au nombre de cas de Coronavirus et de décès qui ont continué d’augmenter en Iran. Quelques jours après que le pays a émergé comme un autre point focal de l’épidémie, selon les responsables de la santé.

LIRE AUSSI:  Dr Kenzy Jean-Pierre honoré pour son engagement envers la nouvelle génération

Des responsables de la santé cités par les médias d’État iraniens ont confirmé trois (3) décès supplémentaires dans le pays, portant le total à 15. Au moins 95 personnes à l’échelle nationale ont été testées positives au Coronavirus, la plupart d’entre elles sont situées dans la ville septentrionale de Qom, ont indiqué les responsables de la santé.

Avec une économie étouffée par les sanctions économiques, une population réactive qui se méfie de son gouvernement et un leadership secret, l’Iran est considéré comme un « atout » dans la région.

Bien que le nombre de personnes infectées n’ait pas l’air trop intimidant jusqu’à présent, les experts craignent que le gouvernement ne cache l’ampleur réelle du problème et qu’il n’ait pas la capacité de réagir efficacement si la situation commence à devenir incontrôlable.

LIRE AUSSI:  Dr Kenzy Jean-Pierre honoré pour son engagement envers la nouvelle génération
International : le vice-ministre iranien de la santé testé positif au Coronavirus 1
Vue partielle du vice-ministre iranien de la santé, Iraj Harirchi, lundi 24 février au cours d’une conférence de presse (photo internet)

Qom, un important centre religieux, attire plus de 22 millions de visiteurs chaque année, selon les chiffres du tourisme du pays, la plupart d’entre eux des pèlerins religieux. De ce nombre, environ 2,5 millions proviennent de l’étranger.

Source : New York times

HS/Haïti standard