Accueil Politique

Jacmel (Sud’Est) : le ministre de la justice Rocfeller Vincent déguerpi par des manifestants anti-référendum

610

Haïti standard, le 1e juin 2021.-

Des manifestants anti-référendum ont forcé le ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Rockefeller Vincent à quitter la ville de Jacmel (Sud’Est), en début d’après-midi du 1e juin 2021, a informé le correspondant de Haïti standard.

Aussi, les protestataires ont-ils incendié le Bureau électoral communal (BEC), situé dans la commune de Jacmel.

Jets de pierres, pneus enflammés et barricades, entre autres, ont forcé les agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) à intervenir, en faisant usage de balles réelles et de gaz lacrymogène. Ce, dans le but de tenter de calmer les nerfs des protestataires.

Après les déclarations incendiaires du président du reste du Sénat, Joseph Lambert qui annonçait l’incendie des bureaux préposés à l’organisation du référendum contesté, le commissaire du gouvernement de Jacmel avait mis au défi les fauteurs de troubles contre toute dérive, le jour de la tenue dudit référendum.

LIRE AUSSI:  Port-au-Prince : barricades de pneus enflammés à Nazon
Jacmel (Sud'Est) : le ministre de la justice Rocfeller Vincent déguerpi par des manifestants anti-référendum
Photo d’illustration

En dépit de l’accroissement de la contestation par rapport à l’organisation du référendum contesté par l’opposition et la société civile, les autorités compétentes n’entendent pas lâcher prise en ce qui concerne le projet de changement constitutionnel. Ajouter à cela, une nouvelle vague de Coronavirus qui sème le deuil chez la population.

HS/Haïti standard