Accueil Politique

« J’ai été révoqué 2 heures après avoir sommé Renald Lubérice », a déclaré Me Claudy Gassant

Haïti standard, le 24 janvier 2020.- Deux (2) jours après sa révocation à la tête de l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC), Me Claudy Gassant revient sur les raisons qui ont motivé cette décision prise par le Président de la République Jovenel Moïse.

« J’ai été révoqué deux (2) heures après avoir sommé le secrétaire général du Conseil des ministres, Renald Lubérice », a lâché l’ex directeur général de l’ULCC qui intervenait aujourd’hui (24 janvier) à l’émission « Matin débat » diffusée sur radio et télé Éclair.

La sommation a été acheminée à Renald Lubérice, au Palais national, par le biais d’un huissier, a précisé l’ancien commissaire du gouvernement de Port-au-Prince qui considère le secrétaire général du Conseil des ministres comme un puissant conseiller du Chef de l’État.

L’ancien patron de l’ULCC avait fait de la déclaration de patrimoine son nouveau cheval de bataille. Il avait organisé une journée portes ouvertes au local de l’institution, le 16 janvier dernier, dans le but de promouvoir notamment la mission et les attributions de l’ULCC.

"J'ai été révoqué 2 heures après avoir sommé Renald Lubérice", a déclaré Me Claudy Gassant

Une initiative supportée par le locataire du Palais national qui avait profité de sa participation à cette journée portes ouvertes pour souligner que « la corruption est un frein au développement du pays ».

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Kidnapping : paralysie de la route de Delmas à hauteur de Delmas 40B