Accueil Politique

Joseph Mécène Jean Louis, le Président Intérimaire désigné par une fraction de l’opposition, oublié de la République

641

Haïti Standard, le 4 Mai 2021.-

Juge à la cour de cassation avant d’être mis à la retraite par le président Jovenel Moïse, et ce, malgré les prescrits de la constitution du 29 mars 1987, Me Joseph Mécène Jean Louis est celui qu’avait choisi le secteur dit “Démocratique et Populaire (SDP)” pour assurer l’intérim au lendemain du 7 février 2021.

En effet, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux et d’autres plateformes de la toile, on pouvait voir le juge Joseph Mécène Jean Louis, recevant des instructions du porte-parole du SDP, en l’occurence Me André Michel. Ce dernier, effectuait des exercices de répétition avec son Président désigné pour qu’il soit en mésure de prononcer quelques phrases confirmant qu’il a accepté le choix de l’opposition comme “responsable de la prochaine transition”.

Joseph Mécène Jean Louis, le Président Intérimaire désigné par une fraction de l'opposition, oublié de la République 1
L’ancien juge de la cour de cassation, Me Joseph Mécène Jean Louis. Photo Facebook

Une transition qui, jusqu’ici, est restée coincer dans une impasse. Puisque le president Jovenel Moïse est resté au pouvoir au-delà du 7 février 2021. Date à laquelle son mandat a pris fin, selon plusieurs organisations de la société civile et de la classe politique. Ce, en raison de l’article 134-2 de la constitution haïtienne.

Cependant, après la menace du ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Rockfeller Vincent de le faire arrêter pour “usurpation de titre”, et, le changement de plan du secteur dit “Démocratique et Populaire” le juge Joseph Mécène Jean Louis a été mis de côté par les acteurs politiques. Subissant ainsi le sort des vieilles chaussettes, oubliées dans un tiroir.

Ceci dit, il convient d’ajouter  que le Président intérimaire désigné par une frange de l’opposition ne faisait pas l’unanimité dans tous les secteurs. Pour certains, l’homme de lois n’était qu’une diversion politique, la marionnette idéale de l’opposition si celle-ci, dans son bras de fer avec le pseudo ingénieur Jovenel Moïse, finit à la tête de l’Etat.

Toutefois, la situation du Juge retraité pique la curiosité de plus d’un qui se pose la question suivante: « quel sera l’avenir de Me Mecène sur la scène politique haïtienne »?

HS/Haïti Standard