Journée de tension dans la ville des Cayes (Sud)

1577

Haïti standard, le 29 août 2019.- Une situation de tension a régné dans les rues de la ville des Cayes, département du Sud, au cours de la journée du 29 août, a observé le correspondant de Haïti standard dans ledit département.

Selon des informations fournies par notre correspondant, la situation s’est dégénérée après une manifestation réalisée par des opposants au pouvoir en place, dans plusieurs quartiers de la ville.

Au moyen de pneus enflammés et d’autres barricades érigés sur la chaussée sur plusieurs artères de la ville, les protestataires ont bloqué tous les accès à la métropole du Sud. Ainsi, ont-ils paralysé notamment les activités au niveau de la ville des Cayes.

Munis de pancartes et de branches d’arbres, les manifestants ont sillonné les principales rues de la ville pour exiger la démission du Président de la République Jovenel Moïse, la tenue du procès PetroCaribe et des explications sur la pénurie de carburant qui sévit depuis plusieurs jours dans le pays, particulièrement au niveau dudit département.

Vue partielle de la situation qui a régné dans la ville des Cayes, le 29 août 2019 (photo Haïti standard)

Aussi, ont-ils précisé que tous les participants à la dilapidation du fonds PetroCaribe doivent être arrêtés, jugés et condamnés par la justice haïtienne. Un fonds, selon les manifestants, qui étaient destinés à l’exécution des projets sociaux au profit de la population dont les plus démunis.

Des manifestants encagoulés ont été remarqués dans la foule. Des entreprises fonctionnant sur le boulevard des Quatre chemins ont essuyé des jets de pierres, au passage de la manifestation.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire