Journée mouvementée dans la ville des Cayes (Sud), un mort recensé…

272

Haïti standard, le 9 octobre 2019.- Le département du Sud notamment la ville des Cayes a connu, au cours de la journée du 9 octobre, une situation de tension marquée par un mort par balle, plusieurs blessés ainsi que des dégâts matériels.

À l’origine de cette situation, selon des informations recueillies sur place, une tentative visant à installer le nouveau délégué départemental du Sud, Serge Chéry, fraîchement nommé par le Président Jovenel Moïse.

La tentative d’installation du nouveau représentant du Chef de l’État dans ledit département a été interrompue, le 8 octobre, par des manifestants qui réclamaient la démission du Président de la République. Au lendemain, 9 octobre, le commissaire du gouvernement de la juridiction Ronald Richemond et des autorités locales ont tenté en vain de réaliser cette installation.

Des informations recueillies d’une source bien informée ont précisé à la rédaction de Haïti standard qu’une 3e tentative d’installation du délégué nommé n’a pas pu se tenir dans la juridiction d’Aquin, sous la pression populaire.

Selon notre source, la situation allait se dégénérer au moment où des individus à bord d’une voiture ont tiré pour se frayer un chemin au milieu de plusieurs manifestants. L’un d’entre ces derniers (robot ainsi connu) a été touché mortellement et au moins un autre manifestant est sorti blessé.

Après ce drame, des manifestants ont récupéré le cadavre et se sont dirigés vers l’hôpital général des Cayes où ils ont commis assez de dégâts. Des ambulances ont été saccagées et ils ont tenté d’incendier cet hôpital, a rapporté notre source qui a ajouté que les manifestants se sont calmés après la diffusion de messages sur les ondes de plusieurs stations de radio de la ville.

Par la suite, les manifestants ont fait part de leur volonté de se rendre dans un hôpital privé où le commissaire du gouvernement des Cayes serait admis, après un accident de circulation. Ce qu’ils n’ont pas pu concrétiser, car les agents de la Brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants (BLTS) se sont mêlés de la partie et ils ont récupéré le cadavre qui se trouvait en possession des manifestants. Avant de mettre un terme à la manifestation.

Journée mouvementée dans la ville des Cayes (Sud), un mort recensé... 1
Vue partielle du cadavre du jeune homme tué, le 9 octobre, dans la ville des Cayes (Sud)/photo internet

Au cours de la soirée du 9 octobre, un calme apparent a régné dans certains quartiers de la ville. Des barricades ont été érigées dans d’autres quartiers du centre-ville. À proximité de ces barricades, des individus rançonnent les passants. L’autorité de l’État s’effrite et les Citoyens se lamentent sur leur sort.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire