Justice : 2 hauts dignitaires de l’État frappés d’interdiction de départ

772

Haïti standard, le 24 juillet 2019.- Le juge d’instruction près le Tribunal de première instance (TPI) de Port-au-Prince, Chavannes Étienne, en charge du dossier relatif au massacre de La Saline demande au Directeur de l’immigration et de l’émigration « d’interdire les nommés Fédnel Monchéry et Joseph Pierre Richard Duplan », respectivement Directeur général du Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT) et délégué départemental de l’Ouest, de « laisser le territoire de la République par toutes les voies : aérienne, maritime et terrestre ».

Le délégué départemental de l’Ouest, Joseph Pierre Richard Duplan (photo archives)

Dans une lettre adressée au Directeur de l’immigration et de l’émigration, le 22 juillet 2019, le magistrat instructeur a, d’une part, justifié cette décision en se référant à « l’information préparatoire ouverte et menée sur le dossier de La Saline porté sur les faits d’association de malfaiteurs, assassinat, tentative d’assassinat, incendie, vol à main armée et évasion perpétrés dans la nuit du 12 au 13 novembre 2018 ».

Et, d’autre part, au « rapport de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) sollicitant de la justice l’émission de mandats d’amené contre les personnes » susmentionnées « pour leur impli ation présumée dans lesdits faits ».

Selon des informations qui circulaient sur plusieurs médias à Port-au-Prince, le délégué départemental de l’Ouest, Joseph Pierre Richard Duplan serait à l’étranger pour des raisons médicales.

HS

La lettre sollicitant l’interdiction de départ contre Fédnel Monchéry et Joseph Pierre Richard Duplan

Laisser un commentaire