Accueil Politique

Justice : la grève des greffiers paralyse les activités judiciaires dans la juridiction de Miragoâne

201

Haïti standard, le 29 juillet 2020.-

La grève des greffiers a paralysé le fonctionnement du Tribunal de première instance (TPI) de Miragoâne, dans le département des Nippes, a constaté, le 28 juillet 2020, le correspondant de Haïti standard dans ledit département.

Cette grève, lancée par les greffiers des 18 juridictions du pays, affecte le déroulement d’une assise criminelle qui avait démarré, le lundi 27 juillet 2020, dans la juridiction de Miragoâne.

« L’objectif de cette grève est d’exiger au Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP) la satisfaction de nos revendications qui sont notamment l’augmentation de salaire et l’octroi d’une carte de débit aux greffiers », a déclaré le greffier en chef du TPI de Miragoâne, Watchine Termidor.

LIRE AUSSI:  [Vidéo] Haïti : le blackout s'invite au Palais national

De son côté, le Doyen dudit tribunal, Me Nerva Vilmond dit souhaiter qu’une entente soit trouvée entre le MJSP et les greffiers, afin de faciliter la reprise des activités, en particulier la poursuite de l’assise criminelle entamée au niveau de la juridiction de Miragoâne.

Justice : la grève des greffiers paralyse les activités judiciaires dans la juridiction de Miragoâne
Vue partielle de la situation au niveau du TPI de Miragoâne, le 28 juillet 2020 (photo Dieuva Occidor/Haïti standard)

À signaler que l’assise criminelle sans assistance de jury, au niveau du TPI de Miragoâne, avait prévu d’entendre, à partir du lundi 27 juillet, 17 cas relatifs à des infractions différentes.

HS/Haïti standard