Justice : le sénateur Onondieu Louis entendu au cabinet d’instruction

118

Haïti standard, le 5 septembre 2019.- Le juge d’instruction Osner Petit Papa a entendu, le 4 septembre, le sénateur du Nord’Ouest Onondieu Louis, dans le cadre d’une l’affaire de corruption révélée par la Fondation je klere (FJKL) faisant référence à un rapport de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

À la sortie du carré du juge instructeur, l’avocat du parlementaire, Me Reynold Georges a clamé l’innocence de son client qui est, selon lui, victime de « manoeuvre politique orchestrée par la FJKL ».

« La directrice exécutive de ladite fondation, Marie Yolène Gilles cherche à ternir l’image et l’intégrité du sénateur Onondieu Louis l’honorable, à l’approche des élections », a déclaré l’avocat du sénateur, Me Reynold Georges

Aussi, l’homme de loi en a-t-il profité pour dénoncer des mesures d’interdiction de départ prises à l’encontre de plusieurs personnes auditionnées par la DCPJ dans cette affaire. Pour Me Reynold Georges, cette mauvaise pratique pourra nuire à l’image de la Police nationale d’Haïti.

À rappeler que ce dossier a éclaté après l’arrestation d’environ quatre (4) personnes, dans une succursale de la Unibank à Pétion-Ville, par des agents de la DCPJ, suite à des transactions douteuses.

L’avocat du sénateur du Nord’Ouest Onondieu Louis, Me Reynold Georges (photo internet)

Selon un rapport publié par la fondation susmentionnée, le directeur du cabinet du sénateur Onondieu Louis et la secrétaire générale adjointe aux évènements spéciaux du Sénat, respectivement Ysmik Choute et Marie Myrlande Georges dit madame Casséus, deux (2) proches dudit sénateur, seraient impliqués dans cette affaire de corruption.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire