Accueil Politique

Justice : renvoyé au correctionnel, Arnel Bélizaire pourra écoper jusqu’à 15 ans de prison

544

Haïti standard, le 15 juillet 2020.-

En charge du dossier de l’ancien député de Delmas/Tabarre, Arnel Bélizaire, la juge d’instruction Anie Fignolé a rendu le mercredi 15 juillet son ordonnance dans le cadre de ce dossier.

Arnel Bélizaire est renvoyé par devant le tribunal correctionnel où il risquerait jusqu’à 15 ans de prison, selon le Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant qui a précisé que les charges retenues contre l’inculpé et l’un de ses accolytes, Pierre Killick Cémélus, sont détention illégale d’armes à feu et complot contre la sûreté intérieure de l’État, entre autres.

Dans le cadre de ce dossier, une ordonnance de non lieu a été rendue en faveur de quatre (4) autres individus arrêtés dans l’affaire impliquant Arnel Bélizaire. Ces individus sont Joanel Paul, Garry Phillemond, Jean Pierre Fleuré et Mackenson Estinvil.

LIRE AUSSI:  Politique : Moïse Jean-Charles minimise les déclarations de certains leaders de l’opposition

De son côté, l’avocat de la partie défenderesse, Me Marc-Antoine Maisonoeuvre s’est montré confiant que ses clients seront libérés, au cours du procès qui sera réalisé par devant le tribunal correctionnel, à partir de la semaine prochaine. Selon l’homme de loi, ses clients ont été placés en détention de manière injuste.

Justice : renvoyé au correctionnel, Arnel Bélizaire pourra écoper jusqu'à 15 ans de prison
Vue partielle de l’activiste politique, Arnel Bélizaire en train d’être escorté par des agents de la SWAT team (photo internet)

À rappeler que l’ancien parlementaire, Arnel Bélizaire a été arrêté, le 30 novembre 2019, à Jacmel, dans le département du Sud’Est. Après avoir été échappé de justesse, le 29 novembre 2019, suite à une tentative d’arrestation dans la ville de Saint-Marc, Arnel Bélizaire allait être appréhendé par la police de Jacmel en compagnie de plusieurs autres individus et d’un arsenal militaire.

LIRE AUSSI:  Refus d'afficher en gourde les prix des marchandises, 2 commerçants arrêtés par le ministère du commerce

HS/Haïti standard