Justice : Sergot Guerssaint écope de la peine maximale pour viol sur sa fille mineure

1110

Haïti standard, le 27 août 2019.- L’ancien agent de la Police nationale d’Haïti (PNH) qui était affecté au sein de l’Unité de la sécurité du palais national (USGPN), Sergot Guerssaint a écopé, aujourd’hui (27 août), de la peine maximale pour viol sur sa fille mineure.

C’est le verdict qui a été rendu suite à ce procès réalisé dans le cadre des assises criminelles sans assistance de jury réalisées au Tribunal de première instance (TPI) de Port-au-Prince. « Sergot Guerssaint est reconnu coupable de viol sur mineure avec circonstances aggravantes », c’est ce qu’a conclu le président du tribunal criminel, le juge Jean Wilner Morin.

Au cours du déroulement du procès, l’accusé a reconnu qu’il « prenait du plaisir en compagnie
de sa fille » à l’époque où elle était mineure. Âgée maintenant de 19 ans, la petite fille avait passé trois (3) ans à subir les violences sexuelles de son père avant que la PNH ait procédé à l’arrestation du criminel.

Ce dernier a reconnu également que l’enfant était tombée enceinte à deux (2) reprises, mais il avait lui-même contraint l’adolescente de pratiquer l’avortement.

Le condamné Sergot Guerrsaint au tribunal… (crédit photo Gazette Haïti)

La vidéo montrant le père de l’enfant en train de le « malemener » était devenue virale sur les réseaux sociaux. Des observateurs se demandent comment cette vidéo a-t-elle pu parvenir à tomber entre des mauvaises mains? La Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et les autorités judiciaires ne devraient-elles pas mener une enquête afin de trouver l’auteur de la fuite de cette vidéo? Qu’est-ce qui sera fait pour réparer tout le préjudice causé à la jeune fille?

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire