Home Politique "Kerthon Lortéus n'a pas été libéré sous mes ordres", se défend Me...

"Kerthon Lortéus n'a pas été libéré sous mes ordres", se défend Me Yves Gertha zéphir

Haïti standard, le 31 janvier 2020.- Le substitut du commissaire du gouvernement près le Tribunal de première instance (TPI) de Miragoâne (Nippes), Me Yves Gertha Zéphir a déclaré que Kerthon Lortéus n'a pas été libéré sous ses ordres.

Le magistrat debout a réalisé cette déclaration, le 30 janvier 2020, sur les ondes de la radio Caribbean émettant dans la commune de Miragoâne, précisément à l'émission dénommée "Poukisa".

"J'ai suivi la procédure tracée par la loi notamment au niveau du Code d'instruction criminelle", a indiqué le substitut du commissaire du gouvernement qui a poursuivi que deux (2) juges d'instruction, à savoir Hervé Jean Louis ainsi que Josué Moseau ont enquêté sur le dossier et ont abouti à la même conclusion.

Celle-ci consistait en une ordonnance de non lieu. Dans ce cas, "le substitut du commissaire du gouvernement ne peut rien faire d'autre qu'appliquer l'article 80 et suivants du Code d'instruction criminelle", s'est défendu le magistrat Yves Gertha Zéphir.

Par ailleurs, ce dernier a confirmé que le policier Richardson André Vigne a été inhumé sans la réalisation de l'autopsie du cadavre et d'autres études liées à la balistique. Ce, afin d'identifier l'arme qui a tiré le projectile qui avait causé la mort du policier susmentionné.

"Kerthon Lortéus n'a pas été libéré sous mes ordres", se défend Me Yves Gertha zéphir
Photo d'illustration

À rappeler que les substituts du gouvernement, Me Yves Gertha Zéphir et Me Solage Narcesse ont été "mis en disponibilité sans solde" par le Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP), environ 24 heures après la "libération spectaculaire" de Kerthon Lortéus, le présumé meurtrier du policer Richardson André Vigne.

HS/Haïti standard