Home Actualités Kidnappé puis libéré par le gang “400 mawozo », le diplomate dominicain...

Kidnappé puis libéré par le gang “400 mawozo », le diplomate dominicain ausculté par des médecins

Haïti standard, le 7 mai 2022.-

Le conseiller agricole à l’ambassade dominicaine en Haïti, Carlos Guillen Tatis a raconté dans la presse dominicaine ses péripéties durant sa séquestration par le gang dénommé « 400 mawozo » opérant à Croix-des-Bouquets et ses environs.

Suite à une analyse médicale complète subie, le 6 mai 2022, à l’hôpital militaire universitaire de l’armée de l’air de la République Dominicaine, Docteur Ramón De Lara, le diplomate a mis en avant sa croyance en Dieu dans sa libération.

« J’ai vécu des jours difficiles et traumatisants », s’est contenté d’affirmer Carlos Guillen Tatis dans la presse dominicaine. Cependant, l’ex otage des « 400 mawozo » s’est gardé de préciser si les autorités de son pays avait payé la rançon d’un demi-million de dollars américains réclamée par ses ravisseurs.

Au moment de réaliser ses analyses médicales, le diplomate était accompagné notamment du directeur de l’hôpital, le médecin-colonel José Darío Richardson Lopéz, et du ministre de la santé le Dr Daniel Rivera. Ce dernier en a profité pour assurer l’ancien otage de « toute l’assistance nécessaire » visant à garantir son bien-être physique et mental…

Kidnappé puis libéré par le gang “400 mawozo », le diplomate dominicain ausculté par des médecins
Le conseiller agricole à l'ambassade dominicaine à Port-au-Prince, Carlos Guillen Tatis (au milieu) lors de sa visite médicale, le 6 mai 2022 (photo Diario Libre)

Au moment de la rédaction de ce texte, plusieurs personnes sont retenues en otage tant dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince qu’au niveau de certaines villes de province. À Port-au-Prince, les principaux lieux de séquestration des otages sont connus de tous. Toutefois, les autorités compétentes n’affichent aucune volonté à démanteler les gangs armés.

HS/Haïti standard

Source : Diario Libre