Accueil Insécurité/Sécurité

Kidnapping des missionnaires étrangers : 17 millions de dollars américains exigés par les « 400 mawozo »

282

Haïti standard, le 20 octobre 2021.-

Les bandits armés du gang dénommé « 400 mawozo » ont exigé la rondelette somme évaluée à 17 millions de dollars américains, en vue de la libération des 17 missionnaires étrangers kidnappés, le 16 octobre 2021, entre Ganthier et Croix-des-Bouquets (Ouest).

L’information est confirmée par le journal américain « The Wall Street » qui a cité un haut fonctionnaire haïtien dont le nom n’a pas été révélé au public.

« Les négociations avec les bandits armés risquent d’être longues », a indiqué le ministre a.i de la justice et également ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales Listz Quitel cité par le journal susmentionné. Selon le ministre en question, les ravisseurs sont en contact avec des agents du Bureau fédéral d’investigation (FBI) et ceux de la Police nationale d’Haïti (PNH).

Aussi, faut-il rappeler que le groupe des missionnaires est composé de cinq (5) garçons, sept (7) femmes et cinq (5) enfants dont l’un d’entre eux est âgé de deux (2) ans. Ces missionnaires étaient à bord d’un autobus, au moment de leur enlèvement.

Suite à l’assassinat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet 2021, en sa résidence privée, à Pèlerin 5, dans la commune de Pétion-Ville, des agents du FBI ont également été dépêchés dans le pays. Quid du rapport d’enquête du FBI sur cet assassinat crapuleux?

HS/Haïti standard