Accueil Insécurité/Sécurité

Kidnapping du juge de paix titulaire de Pétion-Ville, des associations de magistrats exigent sa libération

1161

Haïti standard, le 28 mars 2021.-

L’ampleur de la crise sociopolitique que connaît Haïti n’arrive pas à freiner la machine infernale du kidnapping qui continue de faire des ravages sur son passage. L’une des victimes à date est le juge de paix titulaire de Pétion-Ville, Me Eno René Louis. Celui-ci a été kidnappé, le 27 mars 2021, dans la commune de Croix-des-Bouquets vers 9:00 p.m.

Au lendemain de ce Kidnapping, le 28 mars 2021, des associations de magistrats dont l’Association nationale des magistrats haïtiens (ANAMAH), le Réseau national des magistrats haïtiens (RENAMAH), l’Association professionnelle des magistrats (APM) et l’Association des juges de paix haïtiens (AJUPHA) ont monté au créneau pour dénoncer le kidnapping de leur collègue et exiger la libération immédiate du juge Eno René Louis.

Dans un communiqué conjoint publié en la circonstance, les associations susmentionnées en ont profité pour “exhorter les magistrats à être très vigilants en ce moment difficile que vit Haïti.”

LIRE AUSSI:  Croix-des-Bouquets (Ouest) : l’entrepreneur Jose Pablo Sylvain assassiné par balles à Santo

Au cours de ces derniers temps, les autorités policières et judiciaires ne semblent pas être préoccupées à combattre l’insécurité caractérisée par le kidnapping. Pourtant, des policiers, avocats, médecins, marchands du secteur informel, entre autres, sont victimes de ce fléau qui ronge la société haïtienne.

HS/Haïti standard