Kidnapping : le ministre de la justice et de la sécurité publique annonce une riposte…

436

Haïti standard, le 11 février 2020.- Le ministre de la justice et de la sécurité publique du gouvernement démissionnaire, Me Jean Roudy Aly s’est dit préoccupé par l’insécurité couplée aux actes de kidnapping qui se réalisent dans le pays notamment à Port-au-Prince et ses environs.

La cellule anti-enlèvement basée au niveau de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et le service de renseignement de la Police nationale d’Haïti (PNH) vont s’activer davantage, afin d’apporter une réponse appropriée à l’insécurité qui s’installe dans le pays, a indiqué le ministre au cours d’une conférence de presse donnée le 11 février 2020.

LIRE AUSSI:  Convocation de Yanick Joseph à l'IGPNH, la direction générale de la police prévoit de sanctionner les "policiers agitateurs"

L’ensemble du gouvernement est préoccupé par cette situation et souhaite apporter des réponses appropriées face à l’insécurité caractérisée par le kidnapping, a poursuivi le ministre démissionnaire Jean Roudy Aly.

En s’abstenant de fournir des précisions, le ministre a informé que des opérations de police sont en train d’être réalisées à plusieurs endroits du pays et devraient permettre au calme de revenir dans la cité, a-t-il expliqué.

Kidnapping : le ministre de la justice et de la sécurité publique annonce une riposte... 1
Le ministre de la justice et de la sécurité publique du gouvernement démissionnaire, Me Jean Roudy Aly (photo archives)

Au terme de cette conférence de presse, le ministre a.i de la justice et de la sécurité publique a martelé que les forces de l’ordre (la police et la justice) s’évertuent à traquer les bandits, pour les mettre hors d’état de nuire.

LIRE AUSSI:  Policiers-protestataires : le porte-parole adjoint de la PNH annonce la formation d'une commission d'évaluation

HS/Haïti standard