Accueil Insécurité/Sécurité

Kidnapping : le pasteur Éliodor Dévariste enlevé chez lui par des bandits armés

1501

Haïti standard, le 10 octobre 2021.-

Après l’attaque contre la première église Baptiste de Port-au-Prince, le 26 septembre 2021, où le diacre Sylner Lafaille a été tué par balles et son épouse kidnappée, l’enlèvement du pasteur Jean Marry Ferrer Michel et deux (2) de ses fidèles, au sein de l’église Jesus Center, à Delmas 29, des individus armés ont enlevé, le samedi 9 octobre, chez lui, au niveau de la plaine du Cul-de-sac, le pasteur Éliodor Dévariste.

Ce dernier est le titulaire de l’église Méthodiste libre reconnue sous le nom de Parc chrétiens. Cette église est située à Delmas 28 B, à proximité du tribunal de paix, non loin du carrefour de l’aéroport, à Delmas.

Les ravisseurs ont déjà réclamé une forte rançon en échange de la libération de l’homme d’église, a confirmé une source proche de celui-ci à la rédaction de Haïti standard.

Insécurité généralisée ou persécution de l’église? Les bandits armés ne chôment pas. Ce, en dépit de la grosse caisse battue par la porte-parole ainsi que le directeur général a.i de la Police nationale d’Haïti (PNH), respectivement Marie Michelle Verrier et Léon Charles, avec leur fameuse opération dénommée « Mache pran yo » qui tarde à donner les résultats escomptés.

Kidnapping : le pasteur Éliodor Dévariste enlevé chez lui par des bandits armés
Vue partielle du pasteur Éliodor Dévariste, enlevé le 9 octobre 2021 par des bandits armés (photo internet)

La faillite d’Haïti est plus que palpable. L’instabilité politique, l’effondrement de l’économie haïtienne ainsi que l’insécurité caractérisée par le kidnapping poussent des milliers de compatriotes à risquer leur vie chaque jour dans la jungle de Darian. Une forêt située entre la Colombie et le Panama.

HS/Haïti standard

Spread the love