Accueil Insécurité/Sécurité

Kidnapping : les citoyens dominicains enlevés à Port-au-Prince encore séquestrés par les gangs armés

903

Haïti standard, le 24 février 2021.-

Les deux (2) citoyens dominicains enlevés dans l’après-midi du 20 février 2021, à Port-au-Prince précisément à 5e avenue Bolosse, alors qu’ils revenaient d’un tournage réalisé dans le département du Sud’Est, sont encore séquestrés par leurs ravisseurs, ont confirmé tard dans la soirée du 23 février une source policière à la rédaction de Haïti standard.

Les deux (2) citoyens dominicains également techniciens de la compagnie de production cinématographique dénommée « Muska group » ainsi que l’interprète et poète haïtien connu sous le pseudonyme de « Tinèg » sont détenus par les ravisseurs qui réclamaient la somme faramineuse de trois (3) millions de dollars américains, afin de libérer les otages.

Selon une autre source basée en République Dominicaine, le gouvernement dominicain avait recommandé aux autres Dominicains travaillant pour cette compagnie de production de regagner leur pays dans l’après-midi du 23 février.

Par ailleurs, le ministre dominicain de la défense, Carlos Luciano Díaz Morfa a déclaré au cours de la journée du 23 février que la République Dominicaine dispose d’un contingent de soldats d’une unité anti-terroriste dépêchée à la frontière haitiano dominicaine. Cette unité pourra intervenir sur le sol haïtien, si nécessaire, pour secourir les citoyens dominicains séquestrés en Haïti.

Kidnapping : les citoyens dominicains enlevés à Port-au-Prince encore séquestrés par les gangs armés
Photo d’illustration

Aussi, le ministre dominicain a-t-il fait savoir que les autorités haïtiennes avaient sollicité de l’aide des Dominicains pour libérer les otages. Une aide qu’elles sont prêtes à fournir au « peuple haïtien ».

HS/Haïti standard