Accueil Insécurité/Sécurité

Kidnapping : libération contre rançon de 2 personnes enlevées à Port-au-Prince dont le pasteur Éliodor Desvariste

227

Haïti standard, le 12 octobre 2021.-

Les individus armés opérant à Port-au-Prince et ses environs ont libéré contre rançon, dans la soirée du 11 octobre 2021, deux (2) personnes enlevées dans la Capitale haïtienne, au cours du weekend écoulé. Il s’agit de l’épouse du Dr Jefferson Paul et du pasteur Éliodor Desvariste.

Aucune information n’a été révélée par les proches des anciens otages, sur le montant de la rançon versée aux ravisseurs. Cependant, les bandits armés avaient réclamé la somme de 700 mille dollars américains en échange de la libération de l’homme d’église, Éliodor Desvariste.

Après sa libération, le pasteur serait souffrant et aurait des difficultés à s’exprimer, ont confirmé des sources proches de la victime qui a été enlevée, le samedi 9 octobre, à proximité de sa résidence située dans la plaine du Cul-de-sac (Ouest).

En ce qui concerne l’épouse du Dr Jefferson Paul, celle-ci a été kidnappée le 8 octobre dernier, au moment où elle revenait de son travail. Elle était au téléphone avec sa mère quand le rapt s’était produit, a confirmé son conjoint.

Ce dernier a, en outre, ajouté que la victime avait réalisé une tentative désespérée d’appeler à l’aide un policier qui se trouvait à Bourdon, quand les individus armés prenaient la fuite avec la victime. Les bandits ont tiré sur l’agent en question pour s’échapper.

Kidnapping : libération contre rançon de 2 personnes enlevées à Port-au-Prince dont le pasteur Éliodor Desvariste
Photo d’illustration

En dépit des rares actions posées par la Police nationale d’Haïti (PNH), le kidnapping continue de faire rage à Port-au-Prince et ses environs. D’autant plus, le phénomène du kidnapping commence à gagner les villes de province dont Cap-Haïtien, Gonaïves, etc… Des observateurs de la situation sociopolitique du pays ne cessent de s’interroger sur ce que réalise le directeur général a.i de la police, Léon Charles, à la tête de l’institution.

HS/Haïti standard