Accueil Insécurité/Sécurité

Kidnapping : libération contre rançon du conjoint de la ministre de la santé, Alix Clément

1315

Haïti standard, le 7 mars 2021.-

Kidnappé le 2 mars 2021, à Port-au-Prince, le mari de la ministre de la santé publique et de la population, Alix Clément a été libéré hier samedi 6 mars, a-t-on appris à la rédaction de Haïti standard.

L’otage a été déposé à l’avenue Magloire Ambroise (Port-au-Prince), contrairement aux nombreux autres qui ont été déposés après minuit à la ruelle Alerte, à proximité du cimetière de Port-au-Prince, et au Portail de Saint-Joseph, entre autres.

Signe d’un « meilleur traitement » infligé à l’Ingénieur Alix Clément dont les proches ont versé une rançon aux ravisseurs, en échange de la libération de l’époux de la ministre de la santé publique et de la population, Marie Gréta Roy Clément.

Après les mesures cosmétiques prises par le Premier ministre Joseph Jouthe et le directeur général a.i de la Police nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles, parmi ces mesures le déteintage des vitres de certains véhicules, les kidnappeurs semblent redéfinir leur stratégie avant de reprendre du service. Car, leurs armes, leurs véhicules et leurs cachètes sont encore à leur disposition.

Kidnapping : libération contre rançon du conjoint de la ministre de la santé, Alix Clément
L’Ingénieur Alix Clément, époux de la ministre de la santé publique et de la population, Marie Gréta Roy Clément (photo internet)

Aussi, des observateurs avisés de la vie nationale se sont-ils questionnés sur les personnes ayant mené les négociations qui avaient abouti à la libération de l’Ingénieur Alix Clément. Entre Magalie Habitant, les membres de la Commission nationale de désarmement, démantèlement et réinsertion (CNDDR) ou la ministre de la santé publique, Marie Gréta Roy Clément, le travail a été bien fait. En effet, le responsable de l’Unité technique d’exécution (UTE) a recouvré sa liberté apparemment saint et sauf.

HS/Haïti standard