Accueil Actualités

Kidnapping : L’un des ministres d’Ariel Henry soupçonné d’orchestrer l’enlèvement du pasteur Jean Ferrer Michel

122

Haïti standard, le 22 octobre 2021.-

L’enlèvement du pasteur et l’un des fondateurs de l’église « Jesus Center », Jean-Marry Ferrer Michel, perpétré le 3 octobre 2021, devant les portes de ladite église à Delmas 29, aurait été commandité par le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT) et également ministre a.i de la justice et de la sécurité publique Litz Quitel, selon une correspondance du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) adressée à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Le pasteur Jean-Marry Ferrer Michel aurait entretenu une relation amoureuse pendant un certain temps avec la femme dudit ministre Barbara Quitel. Informé de ce fait, le ministre Listz Quitel avait pris contact avec le pasteur en question pour lui proférer des menaces, a fait savoir le responsable du RNDDH, Pierre Espérance.

Ce dernier a expliqué que le ministre a.i de la justice et de la sécurité publique Listz Quitel aurait des liens directs avec la fédération des gangs armés dénommée « G9 en famille et alliés », et qu’il aurait demandé aux membres de ce gang de kidnapper le pasteur Jean-Marry Ferrer Michel.

Kidnapping : L'un des ministres d'Ariel Henry soupçonné d'orchestrer l'enlèvement du pasteur Jean Ferrer Michel
Le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales Litz Quitel, à la gauche, et le pasteur Jean Mary Ferrer Michel de l’Eglise Jesus Center, à la droite.

Parallèlement, la fille du pasteur, qui a abondé dans le même sens avec le militant des droits humains, a menacé de rendre publique des informations qu’elle possède sur le commanditaire du kidnapping de son père si celui-ci ne recouvre pas sa liberté dans les prochains jours sain et sauf.

À noter que les ravisseurs ont exigé à la famille du pasteur Jean-Marry Ferrer Michel une deuxième rançon contre la libération de leur otage. Ce, après avoir encaissé un premier montant qu’ils avaient négocié et obtenu.

HS/Haïti standard