Accueil Insécurité/Sécurité

Kidnapping : marche des étudiants de l’Université de Port-au-Prince pour exiger la libération du professeur Abbias Edumé

936

Haïti standard, le 19 février 2021.-

Des étudiants de l’Université de Port-au-Prince ont investi plusieurs rues de la Capitale, le 19 février 2021, en vue d’exiger la libération de leur professeur Abbias Edumé également ancien substitut du commissaire du gouvernement.

De Lalue à ruelle rivière, où est située ladite université, les étudiants ont scandé des propos hostiles contre les autorités qui, jusqu’à présent, n’arrivent pas à mettre les kidnappeurs hors d’état de nuire.

« Avec la séquestration du professeur Abbias Edumé, les cours ne peuvent pas être repris au sein de notre université », a déclaré une étudiante visiblement en colère.

L’étudiante en question a, en outre, ridiculisé la rançon d’un million de dollars américains réclamée en échange de la libération de l’ancien substitut du commissaire du gouvernement.

Kidnappé au cours de la journée du 17 février dernier, à Delmas 19, Me Abbias Edumé enseigne notamment le droit de l’environnement aux étudiants de l’Université de Port-au-Prince. Aussi, avait-il occupé le poste de substitut du commissaire du gouvernement dans les juridictions de Mirebalais (Centre), Croix-des-Bouquets et Petit-Goâve (Ouest).

Kidnapping : marche des étudiants de l'Université de Port-au-Prince pour exiger la libération du professeur Abbias Edumé
Marche pacifique réalisée par des étudiants de l’Université de Port-au-Prince, en vue d’exiger la libération du professeur Abbias Edumé (photo Le Facteur Haïti)

Sous le couvert de l’anonymat, un collègue du magistrat debout, qui participait à la marche des étudiants, en a profité pour rappeler que Me Abbias Edumé traitait les prévenus avec « respect », car avant tout prévenu est d’abord une personne qui a des droits inaliénables, a l’habitude de soutenir l’ex magistrat kidnappé.

HS/Haïti standard