Accueil Insécurité/Sécurité

Kidnapping : plusieurs otages libérés, le gang “50 malfaiteurs” fraîchement créé pointé du doigt

398

Haïti standard, le 28 septembre 2021.-

Kidnappées le weekend dernier par des bandits armés opérant à Port-au-Prince et ses environs, plusieurs personnes ont recouvré contre rançon leur liberté dans la soirée du 27 septembre 2021. 

Tels sont les cas de Mackenley Mogène, son frère Herby Lafrance, l’étudiant en science de l’éducation et l’employée du Service métropolitain de collecte de résidus solides (SNGRS), Bibiana Bélizaire. 

Les victimes se sont abstenues de fournir des explications sur le montant des rançons versées aux ravisseurs. Une victoire pour les malfrats au détriment des autorités judiciaires, policières et militaires du pays.

À l’origine de ces cas de kidnapping, un nouveau gang qui terrorise la population au niveau de la capitale, entre autres. Ce gang est identifié sous le nom de “50 malfaiteurs”. Son mode opératoire est notamment le vol à main armée et le kidnapping contre rançon.

Aussi, le gang en question serait-il un allié du gang de “gran ravin” et de “village de dieu”. Il est composé d’évadés de prison, de déportés des États-Unis, d’anciens et/ou de policiers haïtiens, ont rapporté des habitants de plusieurs quartiers de la commune de Port-au-Prince.

HS/Haïti standard