Accueil Insécurité/Sécurité

Kidnapping : protestation au Laboratoire national de santé publique suite à l’enlèvement de 2 employés du MSPP

861

Haïti standard, le 28 décembre 2020.-

Les employés du Laboratoire national de santé publique (LNSP) du Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) ainsi que des membres du personnel de l’hôpital universitaire de la paix situé également à Delmas 33 ont observé un arrêt de travail, le 28 décembre 2020, pour exiger la libération de Berthony Sylva et de Jean-Reynold Saint-Hilaire. Ces derniers ont été kidnappés dans la commune de Liancourt (Artibonite), le 22 décembre 2020.

Selon des constats effectués par un reporteur de Haïti standard qui s’est rendu sur place, les protestaires ont garé des véhicules et entreposé des bancs, des chaises, entre autres, sur la voie publique paralysant ainsi la circulation des automobiles au niveau de la zone. Aussi, ont-ils été remarqués sur le macadam munis de pancarte avec des messages adressés au gouvernement, au Chef de l’État, aux gangs armés, aux kidnappeurs, etc.

Les protestataires ont menacé de rendre dysfonctionnels les différents services des deux (2) institutions susmentionnées et d’entreprendre d’autres étapes dans la mobilisation visant à exiger la libération de leurs collègues dans les prochaines 24 heures.

Berthony Sylva et Jean-Reynold Saint-Hilaire sont des employés de l’hôpital Alma mater de Gros-morne, une commune du département de l’Artibonite. Le gang armé de Savien qui opère dans ledit département serait à l’origine de ce double enlèvement.

Protestation des employés du LNSP et employés de l'hôpital la paix pour exiger la libération de 2 employés du MSPP
Des employés du LNSP et membres de l’hôpital la paix lors de la protestation réalisée le 28 décembre 2020 (photo internet)

Selon des informations parvenues à notre rédaction, les ravisseurs ont déjà reçu une forte somme de la rançon exigée. Toutefois, ils n’ont libéré aucun des deux (2) cadres de l’hôpital Alma mater de Gros-morne.

HS/Haïti standard