Accueil Politique

« Konpè Filo » : une figure emblématique de la presse haïtienne, selon la « New england human rights organization

367

Haïti standard, le 6 août 2020.-

L’organisation de défense des droits humains dénommée « New england human rights organization (NEHRO) » a salué, à travers une note de sympathie, datée du 5 août 2020, la mémoire du journaliste Anthony Pascal dit « Konpè Filo » décédé le 31 juillet 2020, à l’âge de 67 ans.

« Figure emblématique de la presse haïtienne qui a combattu pour le respect des droits humains sous la dictature de Jean-Claude Duvalier, Monsieur Anthony Pascal dit « Konpè Filo », journaliste de carrière restera un exemple dans l’histoire contemporaine de la presse haïtienne… », a écrit l’organisation à travers ladite note.

« La NEHRO présente ses sincères condoléances à la famille de Konpè Filo, à ses amis et alliés et à toute l’équipe de radio-télé Ginen, également à la presse et à la société haïtienne en général », a poursuivi l’organisation de défense des droits humains.

LIRE AUSSI:  Delmas : incendie du bureau de l'Office national d'identification à Delmas 31

Cette dernière a, en outre, rappelé qu’ « en signe de reconnaissance pour la contribution de Monsieur Anthony Pascal à la lutte pour la liberté d’expression en Haïti, la NEHRO lui avait décerné une plaque d’honneur et mérite, le 29 mars 2018, aux côtés d’autres éminents personnalités haïtiennes dont Madame Odette Roy Fombrun, Dr. Michel Péan, Agr. Anthony Dessources, entre autres… »

"Konpè Filo" : une figure emblématique de la presse haïtienne, selon la "New England human rights organization"
Les panélistes de la NEHRO au cours d’une conférence de presse tenue, le 6 août 2020, à Port-au-Prince, sur la situation des droits de l’Homme en Haïti. De g. à d. Antonal Mortimé, Jérôme Marion Phillipe et Me Jims Alix Prévilon

Au terme de cette note, qui porte la signature du secrétaire général de l’organisation, Antonal Mortimé, « la NEHRO encourage les jeunes journalistes et professionnels de la presse à continuer le combat pour une presse libre et indépendante au service de la démocratie et du développement en Haïti ».

LIRE AUSSI:  Les États-Unis disent prendre note de la formation du CEP de Jovenel Moïse

HS/Haïti standard