Home Société KRIFA dénonce la mauvaise condition de détention des femmes au commissariat de...

KRIFA dénonce la mauvaise condition de détention des femmes au commissariat de Port-au-Prince

Haïti standard, le 6 février 2023.-

L'organisation de défense des droits des femmes appelée "Kri fanm Ayiti" (KRIFA) dénonce la mauvaise condition de détention de plusieurs femmes au commissariat de Port-au-Prince.

En appelant les autorités judiciaires à faire le nécessaire, en vue d'accorder un meilleur traitement à ces femmes détenues dans des conditions infra-humaines audit commissariat, la directrice exécutive de KRIFA a qualifié d' "alarmante" la situation de ces femmes.

Guerline Résidor, conformément à "l'ensemble des règles minima des Nations unies" sur le traitement des détenus, a préconisé la "prise en compte des besoins des détenues" dont certaines d'entre elles sont malades et n'ont même pas un matelas, pour se reposer à l'intérieur de leur cellule.

"Le cas le plus criant est celui d'une mineure enceinte qui souffre et son état de santé se dégrade chaque jour", s'est désolée la directrice exécutive de KRIFA, Guerline Résidor, à travers un communiqué de presse.

KRIFA dénonce la mauvaise condition de détention des femmes au commissariat de Port-au-Prince
Logo de KRIFA (photo d'illustration)

Au terme de ce communiqué, l'organisation en a profité pour recommander aux autorités compétentes de : "Transférer les femmes détenues au commissariat de Port-au-Prince vers la prison civile des femmes à Cabaret ; permettre aux détenues malades de consulter un médecin ; faciliter à la mineure qui est enceinte non seulement l'accès aux soins appropriés, mais aussi la possibilité d'accoucher dans des conditions décentes."

HS/Haïti standard