Accueil Politique

La chambre des députés s’en va avec 2/3 du Sénat, a constaté le Président Jovenel Moïse

246

Haïti standard, le 13 janvier 2020.- Le Président de la République Jovenel Moïse a mis fin tôt ce matin, vers minuit, à un suspens datant de plusieurs semaines sur le Parlement haïtien. S’il ne faisait aucun doute que ce 2e lundi du mois de janvier marque la fin de la 50e législature (la chambre des députés), la polémique enflait sur combien de sénateurs doivent partir à cette date.

« Ce lundi 13 janvier 2020 ramène la fin de la 50e législature. Nous constatons la caducité du Parlement et nous prenons acte de ce vide institutionnel occasionné par le départ de la chambre des députés et des 2/3 du Sénat », a tweeté tôt ce matin le Chef de l’État.

LIRE AUSSI:  Jacmel (Sud'Est) : distibution de kits alimentaires dans des quartiers populeux de la ville

Par ailleurs, le Premier mandataire de la Nation a poursuivi, dans un autre tweet, que « ce vide institutionnel est une occasion historique pour les acteurs de se mettre ensemble en vue d’engager les réformes qui doivent aboutir à la transformation de cet État prédateur en un État serviteur qui mettra un terme à cette crise permanente qui hypothèque l’avenir du pays ».

À rappeler que le bureau du Sénat de la République avait, dans une « note à la Nation », informé qu’ « au 2e lundi du mois de janvier 2020, le Sénat comptera 19 membres. Il est fortement souhaitable qu’eux tous, pour le bien de la Nation et de la démocratie, fassent leurs devoirs qu’ils avaient, en toute liberté, sollicités du peuple ».

LIRE AUSSI:  Hinche (Centre) : sit-in devant le bureau de l'Ed'H pour réclamer un meilleur rationnement du courant électrique

HS/Haïti standard