Accueil Santé

La Chapelle (Artibonite) : l’unique centre de santé de la commune traité en parent pauvre par le MSPP

247

Haïti standard, le 9 février 2020.- Les habitants de La Chapelle, une commune située dans le département de l’Artibonite, dénoncent les mauvaises conditions de fonctionnement de l’unique centre de santé de ladite commune.

Fondé en 1976 par un ancien curé de la paroisse Saint Guillaume de La chapelle, ce centre de santé est l’unique institution sanitaire existant dans la communauté chapeloise, a constaté le correspondant de Haïti standard dans le département de l’Artibonite.

Après le départ du Service oecuménique d’entraide (SOE), en 2015, ce centre de santé est dépourvu de tout, car il fonctionne dans des conditions précaires. Pas d’intrants médicaux ; les matériels et équipements utilisés dans la prise en charge des patients tels lits, oxygène, carré de gaz et gants font défaut…

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti

Le manque de moyens financiers oblige les “responsables” dudit centre à laisser partir les contractuels dont les membres du personnel de soutien. Ce qui caractétise le transfert de la gestion de ce centre de santé au Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) par le SOE.

Selon des informations recueillies auprès des responsables dudit centre, ce dernier fonctionne au moyen d’une équipe médicale restreinte composée de trois (3) auxiliaires, d’une infirmière, de trois (3) agents de santé, de quatre (4) médecins nommés par le MSPP. Ces médecins ne sont présents au centre hospitalier que par roulement, car le centre en question ne dispose pas de dortoir pouvant les loger.

“Ce centre fonctionne à l’aide de la modique contribution des patients”, a souligné l’un des responsables qui a précisé que l’hôpital est obligé de fermer ses portes tous les jours à partir de 3 heures PM. Ce, à cause du manque de moyens pour desservir une population évaluée à 40 000 habitants ainsi que le phénomène de l’insécurité qui sévit dans le département de l’Artibonite.

Une visite réalisée au sein de ce centre hospitalier a permis de constater que la salle d’urgence ne fonctionne pas à cause de l’absence de matériels adéquats. La maternité, elle, ne contient pas de matériels. L’appareil de stérilisation est dysfonctionnel. Le seul lit existant à la maternité est en piteux état. Il n’existe aucune ambulance servant à transporter les malades et/ou les employés (e) en cas d’urgence.

La Chapelle (Artibonite) : l'unique centre de santé de la commune traité en parent pauvre par le MSPP 1
L’unique lit remarqué à la maternité du centre de santé Saint Guillaume (photo Renald Desinor/Haïti standard)

À noter que les habitants de la Chapelle, pour faire face à cette situation, sont obligés de parcourir des dizaines de km en vue de se rendre à Verrettes (Artibonite) ou à Mirebalais (Centre), afin de consulter un médecin. Un problème dont la solution n’est pas pour demain, car des contacts réalisés auprès du MSPP laissent croire que ce ministère lui-même est en crise.

HS/Haïti standard