Accueil Insécurité/Sécurité

La Commission justice et paix dénonce des violations de droits humains dans les Nippes

Haïti standard, le 22 février 2020.-
Durant la période allant du 6 janvier au 13 février 2020, la Commission justice et paix (CJILAP en créole) a recensé 12 morts et 25 cas de violences assortis de violation des droits humains, au niveau des 11 communes du département des Nippes.

Au cours de la présentation d’un rapport sur la situation des droits de l’homme dans ledit département, lequel rapport intitulé « Mesaj sou zak ensekirite nan depatman Nip » (traduction littérale : message sur les actes d’insécurité dans le département des Nippes), la Commission s’est dit consternée par la remontée des actes de violence et de banditisme qui sévissent dans les Nippes.

L’administratrice de l’organisation, Wilna Jean Philippe Lamontagne, qui présentait ledit rapport, a dénoncé l’inaction de l’appareil judiciaire dans le département des Nippes où aucune assise criminelle n’a été réalisée au sein de la juridiction depuis 10 mois.

Aussi, la Commission justice et paix a-t-elle recommandé aux autorités du pays :

• La réalisation d’un dialogue franc et inclusif sur le plan politique ;

• Une franche collaboration entre la justice et la police, afin de garantir la sécurité de la population haïtienne ;

• La cessation des fausses promesses par l’administration Moïse/Lapin à la population qui croupit dans une misère atroce.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Kidnapping : le Dr Élie Henry et sa fille Irma libérés contre rançon