La commune de Miragoâne (Nippes) affectée par la rareté de carburant

192

Haïti standard, le 23 août 2019.- Depuis près de deux (2) semaines, une rareté de carburant sévit dans le département des Nippes notamment dans la commune de Miragoâne où les quelques rares stations-services qui en disposent ne sont pas prêts à servir les clients.

Les chauffeurs de taximoto ont vite ajusté le prix de leur course, par rapport à la rareté de l’essence constatée à travers les stations-services. Ce qui a occasionné des disputes entre les passagers et chauffeurs de taximoto, entre autres.

Dans le secteur informel appelé couramment à Miragoâne « gaz atè » (gaz vendu dans des gallons), le gallon de gazoline se vend au moins à 350 gourdes, contre 225 gourdes le prix à la pompe. Aussi, les chauffeurs se plaignent-ils de la mauvaise qualité de l’essence vendue dans les gallons.

Vue partielle d’une station service (photo d’illustration)

Questionnés autour de cette situation par le correspondant de Haïti standard basé dans la métropole des Nippes, à Miragoâne, les chauffeurs n’ont pas caché leur intention de stationner les véhicules, en attendant que la crise soit résolue.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire