Accueil Insécurité/Sécurité

La coordonnatrice du syndicat de la PNH, Yanick Joseph a répondu à la convocation de l’Inspection générale

Haïti standard, le 7 février 2020.- Sur demande de l’Inspection générale de la police nationale d’Haïti (IGPNH), la Coordonnatrice du Syndicat de la PNH, Yanick Joseph a répondu aujourd’hui (7 février) à une convocation au niveau de l’IGPNH, a informé une source policière à la rédaction de Haïti standard.

Des agents de l’institution policière affectés au sein de plusieurs unités de la PNH avaient accompagné la Coordonnatrice du syndicat, jusqu’à la barrière de l’Inspection générale, a indiqué notre source qui a envoyé des preuves (photos et vidéos) à notre rédaction.

Selon notre source, il était question, avant la convocation, pour les responsables de l’IGPNH de garder l’arme ainsi que le badge de la policière Yanick Joseph. Cependant, l’ampleur que prenait la mobilisation réalisée par les agents présents devant les locaux de l’inspection générale a forcé ces responsables à reconsidérer leur stratégie, a expliqué notre source.

Au terme de cette convocation, les agents de la PNH intéressés à la formation dudit syndicat en ont profité pour annoncer une marche pacifique, à Port-au-Prince, le 17 février 2020, afin de réclamer des meilleures conditions de travail au sein de l’institution policière.

La coordonnatrice du syndicat de la PNH, Yanick Joseph a répondu à la convocation de l'Inspection générale
Protestation d’un agent de la Police nationale d’Haïti (PNH) devant les locaux de l’Inspection générale, le 7 février 2020 (photo de courtoisie)

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Représailles à l'entreprise de l'ancien député Cholzer Chancy : au moins un employé kidnappé