Accueil International

La cour Suprême des États-Unis refuse l’accès des immigrants illégaux à la résidence permanente

458

Haïti standard, le 7 juin 2021.-

La Cour suprême des États-Unis a refusé le 7 juin l’accès des immigrants illégaux à la résidence permanente. Ces immigrants illégaux autorisés à rester aux États-Unis pour des raisons humanitaires ne pourront pas résider dans le pays, s’ils entraient illégalement dans le pays, a tranché la Cour suprême.

Les juges, agissant dans le cadre d’un appel interjeté par un couple marié du Salvador qui s’est vu accorder un soi-disant statut de protection temporaire, ont confirmé à l’unanimité une décision d’un tribunal inférieur interdisant leurs demandes de résidence permanente, également appelée carte verte, en raison de leur entrée illégale.

L’affaire pourrait affecter des milliers d’immigrants dont beaucoup vivent aux États-Unis depuis des années.

Le Président américain Joe Biden, qui a cherché à renverser des politiques d’immigration intransigeantes de son prédécesseur républicain Donald Trump, s’était opposé aux immigrants dans cette affaire, mettant le Président en désaccord avec les groupes de défense de l’immigration et certains de ses collègues démocrates.

Une loi fédérale appelée “Immigration and Nationality Act” exige généralement que les personnes cherchant à devenir résidents permanents aient été « inspectées et admises » aux États-Unis. La question en litige était de savoir si l’octroi du Statut de protection temporaire (TPS), qui confère au bénéficiaire un « statut légal », satisfait à ces exigences.

La cour Suprême des États-Unis refuse l’accès des immigrants illégaux à la résidence permanente
La Cour suprême américaine (photo internet)

Il faut signaler que beaucoup de Citoyens haïtiens qui vivent aux États-Unis, avaient voyagé aux USA sans passer par les services d’inspections. Parce qu’ils rentraient soit par la frontière Mexicain soit par d’autres voies illégales.

HS/Haïti standard