Accueil Justice

« La défaite du droit est provisoire », a déclaré l’ancien député de Léogâne, Anthony Dumont, après sa libération

Haïti standard, le 21 décembre 2021.-

La justice haïtienne a ordonné, le 20 décembre 2021, la libération de l’ancien député de Léogâne Jean Baptiste  Anthony Dumont.

Cette libération est intervenue après l’arrêt de la Cour de cassation qui a ordonné que l’affaire soit jugée à nouveau. C’est ainsi que le tribunal criminel siégeant sans assistance de jury a déclaré l’ex parlementaire non coupable, par le manque de consistance des faits relatifs au dossier.

Le Notaire public, qui exprimait sa joie au micro d’un reporteur de Haïti standard, a déclaré que « la défaite du droit est provisoire et que le droit a su tenir la politique en état dans ce dossier-là ».

Questionné sur son mental, à la sortie de prison, l’ancien député de la 48e législature a fait savoir que son « mental est stable ». Cependant, il a reconnu qu’il a vécu des moments difficiles au pénitencier national, à cause des mauvaises conditions de détention à l’intérieur de la prison civile de Port-au-Prince.

Aussi, faut-il souligner qu’après la libération de Jean Baptiste Anthony Dumont, des dizaines de citoyens ont gagné les rues, au niveau de la commune de Léogâne, afin d’exprimer leur contentement par rapport à cette libération.

"La défaite du droit est provisoire", a déclaré l'ancien député de Léogâne, Anthony Dumont, après sa libération
L’ancien député de Léogâne, Jean Baptiste Anthony Dumont (photo internet)

Détenu depuis le 24 février 2017, suite à des accusations de viol sur mineure, l’ancien député de Léogâne a profité de son élargissement pour saluer et remercier la foule qui l’accompagnait au moment où il regagnait son domicile.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Mandat d'amener décerné contre Eudes Lajoie pour outrage à la magistrature