Accueil Économie

La directrice générale de la Loterie de l’État haïtien, Marie Margareth Fortuné accusée de corruption

1394

Haïti standard, le 7 janvier 2021.-

Le Syndicat des employés de la loterie de l’État haïtien (SELEH) dénonce des cas de corruption avérés au sein de la Loterie de l’État haïtien (LEH) dirigée par Marie Margareth Fortuné. Pour protester contre les agissements de celle-ci, les membres dudit syndicat ont observé un arrêt de travail au sein de l’institution, depuis le 6 janvier 2021, avant d’appeler l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) à pencher sur ce dossier.

Selon le coordonnateur général du SELEH, Rolex Pierre, la directrice générale Marie Margareth Fortuné s’est lancée depuis quelques temps dans une vaste campagne de persécution contre les employés (e) de l’institution. Dans un message vocal envoyé sur le groupe [WhatsApp] des employés de la LEH, Marie Margareth Fortuné a rappelé, selon le syndicaliste, aux employés que son frère Gabriel Fortuné avait financé la campagne électorale du Président Jovenel Moïse.

Une mission réalisée à la LEH par l’Inspection générale des finances (IGF) en décembre 2020 démontre que « près de 4 millions 125 mille gourdes ont été décaissées en 55 versements de 75 mille gourdes ». Cette somme a été dépensée par la loterie sur la base de petite caisse, sans aucune pièce justificative, a expliqué le coordonnateur du syndicat qui en a profité pour dénoncer la présence d’employés fictifs au sein de l’institution.

Au moins une plaque d’immatriculation officielle (OF) de l’institution est utilisée à d’autres fin, a critiqué le syndicaliste Rolex Pierre qui a poursuivi que « des voitures de la Loterie de l’État haïtien circulent avec de fausses plaques d’immatriculation… Plus de la moitié des voitures de l’institution (6 sur 11) sont aux services directs de la directrice générale ».

HS/Haïti standard